Le Prix de l’AHJUCAF 2021 attribué à Mme Carine Kouadio (Côte d’Ivoire)

Mme Carine Kouadio (Côte d’Ivoire) est la lauréate du Prix de l’AHJUCAF 2021 pour sa thèse intitulée « Le Travail décent dans l’espace UEMOA : essai sur la condition juridique du travailleur journalier en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Sénégal ». Une mention spéciale a été attribuée à M. Ahmed Elkahwagy (Egypte) pour sa thèse « L’application des conventions internationales par le juge national en Egypte, aux Etats-Unis et en France »
Retour à la liste des actualités
https://ahjucaf.wsinteractive.net/sites/default/files/Photo%20Carine%20KOUADIO-210911.JPG jean-paul.jean@.../sites/default/files/logo.png

Le jury du prix de l’AHJUCAF 2021 pour la promotion du droit, réuni à  Dakar (Sénégal) le 28 juillet 2021, sous la présidence de Mme Manou Fassouma-Moussa, Première présidente de la Cour de cassation du Niger, a retenu Mme Carine Kouadio comme lauréate de son édition 2021, pour sa thèse « Le Travail décent dans l’espace UEMOA : essai sur la condition juridique du travailleur journalier en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Sénégal », soutenue le 11 décembre 2019 à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké (Côte d’Ivoire), réalisée sous la direction du professeur Nanga Silué, agrégé de droit privé et sciences criminelles, Doyen de l’UFR des Sciences juridique, administrative et de gestion de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké.

 

 

Les membres du  jury du Prix de l’AHJUCAF 2021 présents à Dakar :
- Mme Fassouma MANOU MOUSSA, première présidente de la Cour de cassation du Niger, présidente du Jury du Prix de l’AHJUCAF 2021.
- Mme Florence AUBRY-GIRARDIN, juge au Tribunal fédéral Suisse ; 
- M. Jean-Paul JEAN, président de chambre honoraire à la Cour de cassation, secrétaire général de l’AHJUCAF ;
- M. El Hadji Malick SOW, président de chambre à la cour suprême du Sénégal ;
- M. Fabrice HOURQUEBIE, professeur à l’Université de Bordeaux ;
- M. Alassane KANTE, professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Les deux autres membres du jury, M. l'Honorable Juge Nicholas Kasirer (Cour fédérale du Canada) et Mme Cécile Lequé-Folchini (Organisation internationale de la Francophonie) ont participé à distance.

 

La thématique traitée par la lauréate sur la situation concrète des relations juridiques de travail en Afrique francophone a particulièrement intéressé le jury. La lauréate bénéficiera ainsi d’une aide à l’édition d’un montant de 3.000 euros pour l’ouvrage qui sera issu de cette recherche.
Madame Carine Kouadio, également titulaire d’une maîtrise en droit des affaires et d’un master 2 en droit privé fondamental, a participé à plusieurs projets de recherche relatifs à divers aspects du droit du travail et de la sécurité sociale. Depuis février 2021, elle est enseignant-chercheur à l’UFR des Sciences juridique, administrative et politique de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (Côte d’Ivoire).


Le jury a tenu à décerner une mention spéciale à M. Ahmed Elkahwagy pour sa thèse « L’application des conventions internationales par le juge national en Egypte, aux Etats-Unis et en France » soutenue le 6 novembre 2019 à l’Université de Poitiers (France), réalisée sous la direction de Mme Raphaële Parizot, professeure à l’Université Paris-Nanterre (France).

 

 


Le jury a souhaité mettre en valeur une thèse de droit comparé de haute tenue intellectuelle. Son auteur bénéficiera ainsi d’une aide à l’édition d’un montant de 1.500 euros pour l’ouvrage qui sera issu de cette recherche

M. Ahmed Elkahwagy a obtenu son Master et son doctorat de l’Université de Poitiers, sous la direction de la professeure Raphaële Parizot. Il est maître de conférences à la faculté de droit de l’Université d’Alexandrie où il enseigne la criminologie, la pénologie, le droit pénal et la psychologie légale. Il dirige la revue juridique et économique de la faculté de droit d’Alexandrie et l’unité d’évaluation des étudiants. Il fait également partie du bureau des relations internationales de l’Université d’Alexandrie.

Haut de page